Réduction de la recolonisation cutanée

Réduction de la recolonisation cutanée

Protégez vos patients des infections du site opératoire

  • Les infections du site opératoire posent un grave problème aux hôpitaux, car elles peuvent se solder par des hospitalisations plus longues et une augmentation du taux de mortalité1. Traitez plus efficacement l'origine des infections du site opératoire en réduisant sensiblement le nombre de microorganismes cutanés grâce aux champs à inciser iodés 3M™ Ioban™. Ceux-ci réduisent le risque de contamination des berges de l'incision en formant une barrière physique stérile. Ils ont prouvé leur efficacité dans le cadre d'une étude qui a mis en évidence une réduction du nombre de colonies bactériennes comparativement à une préparation cutanée avec de l'alcool, de la CHG, de la PVI et aux champs à inciser non imprégnés.8. Contactez-nous dès aujourd'hui pour en savoir plus sur la manière dont 3M peut collaborer avec votre organisation pour répondre au mieux aux besoins de vos patients.


Données concernant la recolonisation cutanée : Le saviez-vous ?

  • 3 fois plus longues

    Les infections nosocomiales peuvent tripler la durée d'hospitalisation des patients.4

  • 20%

    Environ 20 % de la flore hospitalière est résistante aux antiseptiques.5

  • 50%

    La peau des patients pour lesquels de l'alcool et des champs à inciser 3M™ Ioban™ 2 ont été utilisés présentait un nombre de bactéries réduit de plus de 50 % par rapport à d'autres préparations, même 3 heures après l'application.8


Recommandations du NICE

  • Preuves cliniques :

    Les ISO ont différentes causes, la plus courante étant la propre flore cutanée du patient.7 La réduction de la recolonisation cutanée5 représente un combat permanent pour les professionnels du monde médical.10

    Recommandations :

    Lorsqu'un champ à inciser est nécessaire, utilisez un champ imprégné d'un iodophore, sauf si le patient présente une allergie aux produits iodés.6

    Solution :

    Les champs à inciser antimicrobiens iodés 3M™ Ioban™ 2 réduisent la recolonisation après la préparation cutanée8 et limitent ainsi le risque de contamination de l'incision.9

    Contactez-nous dès aujourd'hui pour découvrir comment 3M peut vous aider à réduire le risque d'infection en respectant les recommandations du NICE.

Réduction de la recolonisation cutanée

Prévenez les infections du site opératoire avec 3M

  • Zone stérile

    Les champs à inciser ne sont pas tous identiques

    Les champs à inciser 3M™ Ioban™ forment une barrière physique stérile autour du site de l'incision, réduisant ainsi la recolonisation bactérienne sur la peau. Ils peuvent être utilisés sur tout patient* et permettent de réduire la contamination cutanée. Ainsi, vous pouvez travailler sereinement.

    « Les champs à inciser iodés 3M Ioban 2 sont essentiels pour les chirurgiens qui cherchent à réduire le risque d'ISO. Ils créent une zone stérile qu'il n'est pas possible d'obtenir avec la

    seule préparation cutanée. Le champ à inciser permet au principe actif une action rémanente. »

    - Philip Roberts
    Chirurgien orthopédiste consultant
    University Hospital of North Staffordshire
    Janvier 2012

  • Graphique

    Une étude montre une réduction du nombre de microorganismes cutanés grâce à l'utilisation des champs à inciser 3M™ Ioban™ par rapport à l'utilisation de champs à inciser non-imprégnés, de gluconate de chlorhexidine, de povidone iodée ou d'alcool8.

    En savoir plus

  • Graphique

    Lors d'un test effectué en présence de 12 micro-organismes fréquemment associés aux ISO, les champs à inciser 3M™ Ioban se sont révélés plus efficaces que les autres champs à inciser antimicrobiens2.

    En savoir plus


Champs à inciser iodés 3M Ioban : témoignages de clients



Contactez-nous pour plus d'informations

3M s'engage à collaborer avec vous pour réduire les ISO tout en améliorant la rentabilité et l'efficacité des soins ainsi que le confort des patients. Contactez-nous dès aujourd'hui pour découvrir comment nous pouvons répondre à vos besoins.


Références

    1. NICE Clinical Guidance 74. Surgical site infection: prevention and treatment of surgical site infection. 2008
    2. Eyberg C, et al. Poster presented, Society of Healthcare Epidemiology of America, mars 2009
    3. Health Protection Agency. Surveillance of Surgical Site Infections in NHS Hospitals in England. 2011/2012
    4. Plowman R, Graves N, Griffin M et al (1999) The socio-economic burden of hospital acquired infection. London: Public Health Laboratory Service
    5. Sebben JE. J Am Acad Dermatol 1983; 9: 759-65
    6. NICE (2008) Clinical Guideline 74, Surgical Site Infections: Prevention and treatment of surgical site infection. Section 6.6
    7. Whyte W, et al. J Hosp Infec 1991; 18: 93-107
    8. D.H. Johnston, J.A. Fairclough, et al. 1987 Rate of bacterial recolonization of the skin after preparation: four methods compared Br. J. Surg., Vol. 74, janvier, page 64.
    9. Professor John Fairclough, Consultant Orthopaedic Surgeon, University Hospital of Wales. 2010
    10. Lovell DL. Archives of Surgery. 1945.51:78-80

    *Ne pas utiliser sur les nouveau-nés ou les personnes présentant une allergie aux produits iodés


  • FAQ

    Trouvez la réponse aux questions les plus fréquemment posées concernant 3M Santé

    Accéder à la FAQ

  • Formation et événements

    Rejoignez la 3M Health Care Academy pour approfondir vos connaissances médicales

    En savoir plus

  • Nous contacter

    Merci de nous contacter si vous avez des questions concernant un produit ou un service de 3M Santé

    Nous contacter maintenant

Suivez-nous
Changer de site
Belgique - Français | Nederlands