webLoaded = "false" Loadclientside=No
Main subissant un traitement de compression pour le lymphoedème

Traitement du lymphœdème et le système lymphatique

webLoaded = "false"
webLoaded = "false"

Gestion du lymphœdème

  • Le lymphœdème est une pathologie chronique résultant d'anomalies congénitales ou d'effets secondaires provoqués par une complication post-chirurgicale, une radiothérapie ou un traumatisme du système lymphatique. Le lymphœdème est caractérisé par un gonflement (œdème) dû à l'accumulation de liquide lymphatique dans les tissus juste sous la peau. Ce gonflement, observé le plus souvent au niveau des bras ou des jambes, peut concerner le visage, le cou, l'abdomen et les organes génitaux.

webLoaded = "false"
  • Anatomie lymphatique du corps humain

    Anatomie et fonction lymphatique

    Le système lymphatique est l'un des trois systèmes circulatoires du corps humain. On en sait beaucoup sur le système veineux et artériel, mais ce n'est que récemment que l'on s'est davantage intéressé à la compréhension du système lymphatique qui joue un rôle essentiel dans l'équilibre des fluides dans le corps.

    L'une des fonctions du système lymphatique est d'équilibrer les pressions du liquide interstitiel en réabsorbant les liquides riches en protéines et les déchets qui s'échappent du flux sanguin dans l'espace interstitiel.

    Le système lymphatique normal est un système à sens unique dans lequel de minuscules capillaires lymphatiques, fermés à leur extrémité, débutent dans les tissus où ils sont attachés à la peau par des filaments d'ancrage. Ces capillaires se réunissent pour former un réseau de vaisseaux plus larges qui fonctionne comme un système de drainage régional.

    Au fur et à mesure que ces vaisseaux deviennent plus larges, ils suivent une trajectoire similaire à celle des veines, pour finalement se déverser dans le système veineux par deux gros canaux collecteurs de lymphe. 75 % du liquide lymphatique sont recueillis du côté gauche du corps, de la jambe droite et du bas-ventre, et passent dans le conduit thoracique. Les 25 % restants du liquide lymphatique sont recueillis du côté droit de la tête, du cou, du bras et de la poitrine, et passent dans le conduit lymphatique (Mei, 2009).

    Ce vaste réseau capillaire lymphatique contient des ganglions lymphatiques situés dans des chaînes ou des grappes qui filtrent et éliminent les bactéries, les virus et les cellules cancéreuses potentiellement nocifs avant de pénétrer dans le système veineux. Les ganglions lymphatiques produisent également des lymphocytes, des globules blancs spécialement conçus pour nous protéger des maladies.


webLoaded = "false" Loadclientside=

Lorsque la pratique rencontre la vision


webLoaded = "false"
  • Équilibre des fluides

    Les fluides contenus dans les tissus sont normalement maintenus en équilibre par des interactions complexes entre les mécanismes de la circulation sanguine et le système lymphatique. Le flux sanguin artériel apporte des nutriments et de l'oxygène aux tissus et durant ce processus, les fluides traversent les parois capillaires (filtration) dans les espaces tissulaires (interstitiels). Les déchets et les fluides recueillis dans les tissus intercellulaires sont ensuite principalement réabsorbés par les petits canaux collecteurs qui ramènent le sang au cœur.

    La fonction du système lymphatique consiste à éliminer tout excès de liquide, de déchets, virus et bactéries encore piégés dans les espaces interstitiels (réabsorption), lorsqu'il retourne finalement dans la circulation veineuse.

    Si un déséquilibre se produit entre les fluides qui s'accumulent dans le tissu intercellulaire et le taux de réabsorption, alors l'œdème apparaît. De nombreuses causes contribuent à ce déséquilibre du liquide interstitiel, mais si la réabsorption lymphatique est compromise, les protéines sont également piégées dans les tissus, ce qui augmente la concentration du liquide interstitiel. Cette accumulation de fluides, riches en protéines, dans l'espace interstitiel est appelée lymphœdème.


webLoaded = "false"
  • Circulation lymphatique

    Circulation lymphatique

    Dans des conditions normales, une circulation lymphatique saine est soutenue par des contractions rythmiques des lymphangions. Ce sont des segments fonctionnels de vaisseaux lymphatiques dotés de parois de fibrocellules musculaires lisses et de valves à sens unique qui empêchent le reflux. Ces contractions génèrent suffisamment de pression pour déplacer le fluide vers le cœur. Toutes les autres forces, telles que les contractions musculaires, les mouvements respiratoires et les pulsations artérielles sont secondaires aux contractions lymphatiques normales (Waldemar, 2002).

    Cependant, des recherches ont montré que lorsque les mécanismes de flux lymphatique spontanés sont endommagés, les contractions des muscles des membres prennent le relais pour stimuler les contractions lymphatiques, augmenter le flux lymphatique ou générer des pressions intralymphatiques pour propulser la lymphe (Waldemar, 2008).

    Dans cette étude, les avantages du bandage compressif ont été illustrés pour soutenir la dynamique musculaire des membres qui favorisait le flux de la lymphe.


webLoaded = "false"
  • Jambe gonflée sous thérapie de compression

    Aperçu du traitement du lymphœdème

    Le but ultime de la prise en charge du lymphœdème est de stimuler la circulation lymphatique via des voies alternatives afin que le liquide lymphatique soit déplacé vers des régions lymphœdémateuses, en contournant les voies normales endommagées ou détruites.

    Les méthodes de traitement traditionnelles varient en fonction de l'état physique du patient et du stade de la maladie. Il est largement admis que la thérapie de compression est une composante efficace du traitement du lymphœdème.

    Le lymphœdème est traité par un kinésithérapeute, un ergothérapeute ou un autre professionnel de santé ayant une formation spécialisée. Le traitement peut être effectué dans des cliniques spécialisées, des hôpitaux ou dans un cadre communautaire. La prise en charge du lymphœdème peut être appelée thérapie décongestive combinée (TDC), thérapie lymphatique décongestive (TLD) ou physiothérapie décongestive complète (PDC). Cela comprend les soins cutanés, la formation, les mouvements et exercices de respiration, le drainage lymphatique manuel (DLM) et la thérapie de compression.


webLoaded = "false"
webLoaded = "false" Loadclientside=

Contactez-nous pour plus d'informations

Contactez-nous dès aujourd'hui pour savoir comment nous pouvons vous accompagner dans votre pratique quotidienne.

webLoaded = "false" Loadclientside=No

Références

1. Mei R. Fu, PhD, RN, ACNS-BC, Sheila H. Ridner, PhD, RN, ACNP, Jane Armer, PhD, RN, FAAN. American Journal of Nursing July 2009; 109(7): 48–54

2. Waldemar L. Olszewski. Contractility Patterns of Normal and Pathologically Changed Human Lymphatics. Ann. N.Y. Acad. Sci. 2002; 979: 52–63

3. Waldemar L. Olszewski. Contractility Patterns of Human Leg Lymphatics in Various Stages of Obstructive lymphoedema. Ann. N.Y. Acad. Sci. 2008; 1131: 110–118

Suivez-nous
Changer de site
Belgique - Français | Nederlands